logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/11/2008

Il est là!

Au pied de la voie ferrée, ligne Dijon-Paris , face au lac...
Oui, Framboisine ! Un grenadier

medium_2008_11_14_Lac_Kir_009.jpg


Lorsque en l'an 1963, la ville de Paris décide la reconstruction du pont de l'Alma, le chanoine Kir ,maire de Dijon , demande en don la statue du Zouave, oeuvre de Georges Diébolt, sculpteur dijonnais.
Refus du ministre concerné :la statue du Zouave est trop célèbre:en souvenir de Napoléon qui passa en revue les troupes commandées par le Général Brune le 30 juin 1800 , à son retour de Marengo.
Pas de Zouave! Dijon accepte le Grenadier en accord avec les Beaux Arts de la ville de Paris en 1968.
Après 18 jours de voyage par voie d'eau , le Grenadier arrive à Dijon fin mars 1970 en...31 morceaux .
Il se tiendra à nouveau debout le 22 juillet de cette même année.
medium_2008_11_14_Lac_Kir_006.jpg

Grenadier du Pont de l'Alma , oeuvre de Georges Diébolt (né à Dijon en 1816, décédé en 1861).

Commentaires

Belle histoire que celle de ce grenadier ...reconstritué, il vaut bien ke zouave comme sculpture...zouave que je n'ai jamais vu, pourtant j'ai beaucoup visité PARIS....

Tout s'apprend...


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 18/11/2008

faute de zouave!
quand j'ai commencé à lire,
moi la folle des jardins, j'ai pensé arbre bien sûr, jusqu'à ce que mon regard ne se porte sur ce magnifique cadeau KIR, et pourtant je suis encore à jeûn!
un grenadier vaut deux zouaves, comme en musique

Écrit par : Helconide | 18/11/2008

Très belle statut et piquée au pont de l'Alma ?? l'est gonflé le kir !!!
Bises

Écrit par : Biche | 18/11/2008

je suis passée devant jeudi dernier, en entrant et partant de Dijon (ma note sur "étrange plage") : je me suis demandée ce quétait cette statue, ce qu'elle faisait là : tu me donnes aujourd'hui la réponse.

merci !

amicalement

Béatrice

Écrit par : beatrice | 19/11/2008

brave grenadier !
sans doute reviendrais-je longer sa statue et le lac Kir au printemps, pour bien visiter la ville que je connais peu, en fait !
peut-être avant ? si il y a un marché de Noel, je ne dis pas.
il me faut 1h3O aller et autant retour, je ne vais pas à Dijon pour mes courses "ordinaires".
peut-être aussi pour un spectale ?
qui sait ?

merci de ta visite
Béa

Écrit par : beatrice | 19/11/2008

Bonjour Marie,

Grillon en sabots, j'ai d'abord cherché l'arbre aux fruits rouges.
En 1968, il n'y a pas que le quartier latin qui a volé en éclat. La statue du chanoine aussi. Encore un morceau coupé en deux et il avait un grenadier et les 32 positions. Avoue que pour un écclésiastique, cela aurait fait jasé !

les fractures ne se voient pas sur la reconstitution.


Bises du grillon qui a quitté ses sabots.

Écrit par : Christian | 20/11/2008

Il veille sur toi Marie, le grenadier ? Il est bien solide ce gaillard pour l'avoir remis sur pied ainsi, après l'avoir coupé en morceaux. La moutarde a dû lui monter au nez. Bises de miche petite Marie et ... bon moral.
Miche

Écrit par : miche | 27/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique