logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/05/2008

Etranges et secrètes

Les mares de Marie Galante .
Mare Bambou, Mare du Robert, Mare de Ste Croix, Mare Demay du nom de son fondateur connue sous le nom de Ma Dimé, la mare d’Aimer…de bien belles histoires pour la veillée du soir.
Par contre, la plus célèbre et la plus triste
la Mare au Punch, histoire racontée , pimentée au fil des générations.

medium_2008_03_12_et_suite_Guadeloupe_011.2.jpg

Suite à la première participation des anciens esclaves aux élections législatives en 1849 et aux multiples tentatives de fraudes des anciens maîtres, une partie de la population noire retourne à l’habitation Pirogue pour demander des comptes...
...sans suite, ils massacrent les lieux et déversent dans la mare les stocks de sucre et de rhum afin d’y faire un punch géant. Les voisins participent à la fête.
3 jours de réjouissances
Trop de souffrance coulait dans leurs veines.
Les blancs s’indignèrent et essayèrent d’arrêter ces liesses. L’inverse se produisit.
Furieux, Roussel Bonneterre, ancien maître esclavagiste de l'habitation Pirogue, quémanda l’aide du père Jésuite afin de calmer ces effusions . Des religieuses firent de leur mieux pour apaiser les danseurs.
Puis , un cri ! . Un sabre venait de trancher le bout des seins de l’une des religieuses. La fête continua . Dans les vapeurs de rhum , ces hommes célébrèrent enfin des années de vie volée .Qui aurait pu leur en vouloir ?
.. Sanglant !
medium_2008_03_guadeloupe_1ere_200.jpg

Une chanson relate encore ces faits dans le folklore créole.
« Yo douci ma a yo
Yo mété sik, yo mété wom
Yo mété difé en cann
Yo fès l’abé dansé
Yo coupé tété a lésé
Yo mangé sapoti en dob ».
medium_2008_03_12_et_suite_Guadeloupe_012.2.jpg


« Ils ont adouci leur mare
Mis du sucre, mis du rhum
Ils ont incendié des champs de canne
Ils ont coupé les seins des religieuses
Fait danser le curé
Ils ont mangé des sapotilles en daube ».

08:07 Publié dans Guadeloupe | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Hélas comme toujours quand trop c'est trop souvent les innocents paient.
Comme dit le proverbe qui sème le vent récolte la tempête !
J'aime beaucoup le récit de ton voyage et les photos !
Biche

Écrit par : Biche | 09/05/2008

des sapotilles en daube !!!!!
j'ignore comlétement ce que c'est mais je crains le pire pour le curé ...

Écrit par : bernard | 09/05/2008

Oui Marie, je suis arrivée à temps chez la couturière, tu sais pourquoi? parce que nous sommes partis 30 minutes avant le moment convenu.
Maintenant tu as goûté aux atocas (canneberges) Je mettrai une recette tout simplement exquise sur mon blog porc et canneberges dans une sauce aux poivres verts.
Là je me prépare pour le mariage de mon petit-fils Éric qui aura lieu demain samedi.
Au plaisir!
Pierrette

Écrit par : Pierrette | 10/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique