logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/03/2007

Qu'est ce que

la tolérance?

«Le 16 novembre 1995, date du cinquantième anniversaire de l'Organisation, les États membres de l'UNESCO ont adopté une Déclaration de principes sur la tolérance. Ils y affirment notamment que la tolérance n'est ni complaisance ni indifférence. C'est le respect et l'appréciation de la richesse et de la diversité des cultures de notre monde, de nos modes d'expression et de nos manières d'exprimer notre qualité d'êtres humains.

medium_une_trève.jpg

La tolérance est la reconnaissance des droits universels de la personne humaine et des libertés fondamentales d'autrui. Les peuples se caractérisent naturellement par leur diversité; seule la tolérance peut assurer la survie de communautés mixtes dans chaque région du globe.Tout comme l'injustice et la violence caractérisées, la discrimination et la marginalisation sont des formes courantes d'intolérance.
medium_étreindre_le_désert.jpg

L'éducation à la tolérance doit viser à contrecarrer les influences qui conduisent à la peur et à l'exclusion de l'autre, et doit aider les jeunes à développer leur capacité d'exercer un jugement autonome, de mener une réflexion critique et de raisonner en termes éthiques. La diversité des nombreuses religions, langues, cultures et caractéristiques ethniques qui existent sur notre planète ne doit pas être un prétexte à conflit; elle est au contraire un trésor qui nous enrichit tous. »
Source: site de l'Unesco

medium_oasis_ou_mirage.jpg


Le voyage apprend la tolérance.
[Benjamin Disraeli

19:50 Publié dans réflexion | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

c'est vrai ...mais il déforme aussi les valises ....

Écrit par : bernard | 12/03/2007

La tolérance...un vrai débat...et l'éducation à la tolérance risque de nous donner bien du fil à retordre. Sommes nous tolérants envers nous mêmes déjà ? Ne sommes nous pas trop tolérants envers nous mêmes et pas assez envers les autres....vaste débats, faisons de notre mieux, c'est déjà beaucoup et tendons vers l'exellence...
Bonne soirée

Écrit par : Anne-Marie | 12/03/2007

Le sac à dos épouse le corps de l'homme

Écrit par : Marie | 12/03/2007

Tole-errance,deux mots en totale contradiction,c'est pour cela que c'est si difficile.Non,je plaisantais à tort devant ce mot car il demande toute notre attention et bien plus encore;s'il ny avait que deux mots dans le dictionnaire,je verrais bien :AMOUR, TOLERANCE.BISES Marie

Écrit par : heraime | 12/03/2007

Les thèmes de la paix et de la tolérance sont d'une importance vitale dans un monde où les attitudes rigides suscitent si souvent des malentendus et de la souffrance qui peuvent même conduire à une violence mortelle. Le dialogue est assurément indispensable si l'on veut trouver des solutions aux conflits nuisibles et aux tensions qui provoquent tant de dommages à la société. Ce n'est qu'à travers le dialogue que l'on peut espérer que le monde devienne un lieu de paix et de fraternité.

Il revient à chaque personne de bonne volonté, et en particulier à

MESSAGE DU PAPE BENOÎT XVI
AU CARDINAL WALTER KASPER
À L'OCCASION DE LA II CONFÉRENCE INTERNATIONALE
SUR LA PAIX ET LA TOLÉRANCE
(ISTANBUL, 7-9 NOVEMBRE 2005)

chaque croyant, de contribuer à édifier une société pacifique et de surmonter la tentation d'affrontements agressifs et vains entre différentes cultures et groupes ethniques. Chaque peuple du monde possède une responsabilité en vue d'apporter sa propre contribution à la paix et à la concorde, en plaçant son héritage spirituel et culturel et ses valeurs éthiques au service de la famille humaine dans le monde. Cet objectif ne peut être atteint que si au centre du développement économique, social et culturel de chaque communauté, figure un juste respect pour la vie et la dignité de chaque personne humaine. Une société saine promeut toujours le respect des droits inviolables et inaliénables de toutes les personnes. Sans "un ancrage moral objectif, la démocratie elle-même ne peut pas assurer une paix stable" (Evangelium vitae, n. 70). Dans ce sens, le relativisme moral mine l'action de la démocratie, qui ne suffit pas à elle seule à garantir la tolérance et le respect parmi les peuples.

Écrit par : Maximus | 13/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique