logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/05/2007

17 heures 45. Rêverie.


podcast

Luis Castillo . Flor Luna


Le coucher du soleil romantique

medium_28_mars_mangrove_plage_sauvage_Esterillos_37_.JPG

Que le soleil est beau quand tout frais il se lève,
Comme une explosion nous lançant son bonjour !
- Bienheureux celui-là qui peut avec amour
Saluer son coucher plus glorieux qu'un rêve
medium_28_mars_mangrove_plage_sauvage_Esterillos_38_.JPG

Je me souviens ! J'ai vu tout, fleur, source, sillon,
Se pâmer sous son oeil comme un coeur qui palpite...
- Courons vers l'horizon, il est tard, courons vite,
Pour attraper au moins un oblique rayon
medium_28_mars_mangrove_plage_sauvage_Esterillos_39_.JPG

Mais je poursuis en vain le Dieu qui se retire ;
L'irrésistible Nuit établit son empire,
Noire, humide, funeste et pleine de frissons ;
medium_28_mars_mangrove_plage_sauvage_Esterillos_40_.JPG

Une odeur de tombeau dans les ténèbres nage,
Et mon pied peureux froisse, au bord du marécage,
Des crapauds imprévus et de froids limaçons.
medium_28_mars_mangrove_plage_sauvage_Esterillos_41_.JPG

Ch Baudelaire. Recueil 'Les épaves'

20:30 Publié dans Costa Rica | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Très beau Charles Baudelaire est un de mes poètes préféré. Les photos sont bien en harmonie avec ce poème.

C'est tout beau et j'aime merci pour ce bon momment de fin de soirée.

Bises.

Écrit par : sylvie | 09/05/2007

mélancolie, rêverie.... un jour se termine, un nouveau jour commence...... . J'aime les couchers de soleil. A l'aube j'ai beaucoup de mal à être présente à l'arrivée du roi soleil alors je me contente des images.
Bonne nuit
ANNIE

Écrit par : Maminie | 09/05/2007

Baudelaire ....alors Verlaine

"Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants.
La mélancolie
Berce de doux chants
Mon coeur qui s'oublie
Aux soleils couchants.
Et d'étranges rêves
Comme des soleils
Couchants sur les grèves,
Fantômes vermeils,
Défilent sans trêves,
Défilent, pareils
À des grands soleils
Couchants sur les grèves."

"Soleils couchants"

Écrit par : bernard | 10/05/2007

Bonjour,

Qui n'a pas rêvé devant un tel spectacle, la tête doucement inclinée sur une épaule chérie ? Les mots de Baudelaire sont d'une douceur un peu triste, et sa fin aux odeurs de mort ne sied pas à mon esprit ouvert sur l'autre.
Et que j'aime les aurores, les matins noirs qui bientôt ne le seront plus, promesse sans cesse renouvelée de offrande d'une journée. Qu'elle soit de plaisir ou de souffrance, c'est une journée de vie !

Je t'embrasse

Le grillon matinal

Écrit par : christian | 10/05/2007

C'est très beau : les photos, la musique, le poème ; on reconnaît l'âme de Baudelaire dès les premières lignes. Merci

Écrit par : monique-âne | 10/05/2007

Qu'ajouter? tout est dit,
à te lire, à contempler les Lointains où jamais je n'irai, je me console d'être épave à jamais ancrée sur son lieu de naufrage,

Écrit par : Framboisine | 11/05/2007

Mignonne;heureuse Divia qui comme Ulysse fit un beau voyage.bises

Écrit par : heraime | 11/05/2007

Je viens de découvrir votre site : je suis enchantée par le développement harmonieux entre les photos et les textes poétiques.

Écrit par : reiane courbaline | 11/05/2007

Oui, je me suis pâmée... à tomber raide... C'est splendide ! je ne me lasse pas de regarder ces couchers de soleil... ils m'attirent irrésistiblement. Bises de MICHE

Écrit par : miche | 12/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique